Contact L'intro Le Site-connection bas debit La Newsletter-S'inscrire Voir les Newsletter Signez Le Livre d'Or
Guide en ligne Pour Recevoir le Guide Diffusion gratuite Télécharger le PDF
Les Videos Les Photos
Tarifs Guide Tarifs Internet Livraisons Contact
4 conseils beauté pour votre mariage Bar Mitsvah Bat Mitsvah Le Henne Le Miqveh Le Mariage La Ketoubbah Echet Hayil Pidyon Haben BrithMila La Nomination La Coupe de Cheveux l'Humilite Le grand Rabbin Le taleth Eretz Israel Le Kotel les tarifs des synagogues les Jours de mariage interdits

    

--      --

“Mur occidental” Hébr. : ha-kotel ha-maaravi ; C'est la partie du mur de soutènement occidental, sur le mont du Temple à Jérusalem, le plus important des Lieux saints juifs.

Architecture d’un autre Temps

Sous le règne d’Hérode le Grand (1er siècle av. l’ère ch.), le mont du Temple fut élargi, entouré de grands murs de soutènement et le vide entre les murs et les pentes de la colline comblé par un système de voûtes recouvertes de terre qui nivelaient le sommet de la montagne.
Le plus long mur de soutènement était le mur occidental : il mesurait quatre cent quatre-vingt-cinq mètres du nord au sud. Le pan de mur considéré de nos jours comme un lieu saint est une bande de soixante mètres de long située à quelques distance de l’extrémité sud. On ne sait pas exactement à quelle époque est née la coutume de venir prier à cet endroit. Le mur était constitué d’énormes pierres dont la plupart pesaient entre deux et huit tonnes, certaines allant jusqu’à quarante, cinquante et même cent tonnes.

On peut encore voir aujourd’hui quelques rangées de pierres datant de l’époque d’Hérode, au-dessus du niveau du sol par-dessus ces dernières se trouvent quatre à cinq rangées de pierres plus petites ajoutées à l’époque de la construction de la mosquée El-Aqsa (début du VIIIè siècle).
Puis viennent d’autres couches de petites pierres, dont la datation précise n’a pu être établie ; enfin trois rangées de pierres blanches récemment ajoutées par le Conseil religieux musulman, dans le cadre des réfections du mont du Temple.


© Lucien Krief


Selon le Midrach, le « mur occidental » n’a jamais été détruit parce qu’il est habité par la Présence divine (Chekhinah). Il est difficile d’interpréter cette tradition dans la mesure où les murs eux-mêmes du Temple ont disparu alors que les quatre murs de soutènement subsistent encore.
Comme ces murs n’avaient pas un caractère sacré, il serait difficile d’imaginer que les sages faisaient allusion au mur de soutènement occidental. On pense que le mur occidental du Temple fut laissé debout par les Romains, puis détruit ultérieurement, ou bien qu’il était investi d’une valeur symbolique : en effet, la Présence divine demeurait sur le mur occidental (celui du Saint des Saints) et, comme elle ne le déserta jamais, le mur occidental n’a jamais été véritablement détruit.

SUITE

Retour page d'accueil


Reproduction totale ou partielle interdite Copyright © SA.RA.NE 1992-2018


bijouteries a Paris  salons de receptions a Paris  Disc-Jockeys DJ a Paris  orchestres mariage a Paris Chanteuse Gueststar a Paris  dragees confiseries a Paris  Salons de coiffure pour mariage a Paris  robes de mariage a Paris locations de voiture VIP et mariage a Paris  Photos et Video pour mariage a Paris  traiteurs cacher a Paris  robes de mariee a Paris Agence de voyages sur Israel  Costume mariage   Mais. d'hôtes Israël   Articles religieux   Location Chalet de luxe   Location Plasma-Laser  





Signez le Livre d'Or

Infos Légales