Contact L'intro Le Site-connection bas debit La Newsletter-S'inscrire Voir les Newsletter Signez Le Livre d'Or
Guide en ligne Pour Recevoir le Guide Diffusion gratuite Télécharger le PDF
Les Videos Les Photos
Tarifs Guide Tarifs Internet Livraisons Contact
4 conseils beauté pour votre mariage Bar Mitsvah Bat Mitsvah Le Henne Le Miqveh Le Mariage La Ketoubbah Echet Hayil Pidyon Haben BrithMila La Nomination La Coupe de Cheveux l'Humilite Le grand Rabbin Le taleth Eretz Israel Le Kotel les tarifs des synagogues les Jours de mariage interdits

    

--      --

Contrat de mariage : document juridique rédigé avant le mariage pour être remis à la mariée durant la cérémonie. Y sont exposées les obligations (d’ordre financier essentiellement) du mari envers son épouse. Ces obligations incluent celles énoncées dans la Bible, ainsi que de nombreuses autres, ajoutées par les sages du Talmud.

Un support de Droit Coutumier

Le texte standard de la Ketoubbah est rédigé conformément à des règles figurant dans le traité Kétoubbot et les ouvrages de droit canon juif. Les obligations énoncées dans la Ketoubbah ont force de loi, même si elles n’ont pas été prescrites de façon explicite. Outre le texte traditionnel, la ketoubbah peut également énumérer d’autres conditions au mariage, décidées préalablement par le couple.

L’évolution de la ketoubbah depuis l’Antiquité remonte à une déclaration talmudique. Aux temps bibliques, le mariage était un arrangement contractuel au moyen duquel l’homme prenait femme en versant une certaine somme d’argent, le mohar ou « prix de la fiancée », remis par le père du marié à celui de la mariée. Au début de la période du Second Temple, les familles se trouvaient, en raison de la situation économique difficile, dans l’impossibilité de verser la dot et les hommes ne pouvaient se marier à l’age précoce habituel ; il fut donc institué que, en lieu et place d’un paiement effectif, le marié s’engagerait par écrit à effectuer ce versement à une date ultérieure. Afin de maintenir la coutume d’un paiement réel, il remettait à la mariée un objet de valeur minimale, symbole du mariage.


© Lucien Krief

Le montant minimum du contrat de mariage fut fixé à deux cents zouz (dinars) pour une vierge, ce qui correspondait aux cinquante sicles d’argent (chéquel) fixés par la Bible, et cent zouz pour une veuve ou une divorcée. Toutefois, ce montant n’était pas limitatif et le marié pouvait, s’il le souhaitait, y ajouter la somme de son choix.
La remise du versement effectif de la dot à une date ultérieure étant mal accueillie par la famille de la mariée, il devint obligatoire pour le marié de déposer en gage quelque ustensile ménager ou objet d’une valeur équivalente à la somme stipulée dans le contrat de mariage.
Ceci n’offrait toujours pas une sécurité suffisante à l’épouse, la mari pouvant, dans un accès de colère, la répudier en disant simplement : « Prends le gage et va-t-en ».
Ce problème fut partiellement résolu au Ier siècle av. ère.ch. par Siméon ben Chètah, président du Sanhédrin, qui instaura à titre définitif la règle selon laquelle tous les biens du mari, ceux déjà en sa possession comme ceux qu’il viendrait à acquérir, représenteraient le gage du contrat du mariage. Désormais, le versement total était dû, soit en cas de divorce, soit lors du décès du mari ; les droits de l’épouse sur les biens du mari devaient êtres honorés avant tout autre engagement contracté après le mariage.
La Ketoubah avait donc pour objectif « qu’il ne soit pas aisé au mari de répudier sa femme ».

SUITE

Retour page d'accueil


Reproduction totale ou partielle interdite Copyright © SA.RA.NE 1992-2018


bijouteries a Paris  salons de receptions a Paris  Disc-Jockeys DJ a Paris  orchestres mariage a Paris Chanteuse Gueststar a Paris  dragees confiseries a Paris  Salons de coiffure pour mariage a Paris  robes de mariage a Paris locations de voiture VIP et mariage a Paris  Photos et Video pour mariage a Paris  traiteurs cacher a Paris  robes de mariee a Paris Agence de voyages sur Israel  Costume mariage   Mais. d'hôtes Israël   Articles religieux   Location Chalet de luxe   Location Plasma-Laser  





Signez le Livre d'Or

Infos Légales