Contact L'intro Le Site-connection bas debit La Newsletter-S'inscrire Voir les Newsletter Signez Le Livre d'Or
Guide en ligne Pour Recevoir le Guide Diffusion gratuite Télécharger le PDF
Les Videos Les Photos
Tarifs Guide Tarifs Internet Livraisons Contact
4 conseils beauté pour votre mariage Bar Mitsvah Bat Mitsvah Le Henne Le Miqveh Le Mariage La Ketoubbah Echet Hayil Pidyon Haben BrithMila La Nomination La Coupe de Cheveux l'Humilite Le grand Rabbin Le taleth Eretz Israel Le Kotel les tarifs des synagogues les Jours de mariage interdits

    

--      --

Donner un nom à un enfant juif représente un moment de très profonde spiritualité. Les sages disent qu'on détermine ainsi son caractère, sa spécificité et le chemin qu'il prendra dans la vie.

Car, au début de la vie, nous recevons un nom et à la fin de la vie, un "bon nom" est la seule chose que nous emportons. (Talmud - Bra'hot 7b; Arizal = Cha'ar HaGuilgoulim 24b).

Les Coutumes Juives

Les Juifs ashkénazes ont la coutume de donner à l'enfant le nom d'un parent décédé. Le nom et la mémoire du défunt sont ainsi maintenus vivants et, du point de vue métaphysique, un lien s'établit entre l'âme du bébé et celle du parent disparu. C'est un grand honneur pour ce dernier car son âme pourra s'élever grâce aux bonnes actions de son homonyme. L'enfant, à son tour, pourra bénéficier des bonnes qualités du défunt et nouer des relations profondes avec le passé. (Noam Elimele'h - Les Nombres)
Certains ont l'usage de choisir le nom en fonction de la fête juive coïncidant avec le jour de la naissance.
Par exemple, un bébé né à Pourim pourra être prénommé Esther ou Morde'haï. Une fille née à Chavouot sera appelée Ruth et un garçon né à Ticha B'Av, un jour de deuil juif, pourra recevoir le nom de Ména'hem ("Celui qui console") ou Né'hama ("La consolation").
De même, des prénoms sont sélectionnés quelquefois selon la partie de la Torah lue la semaine de la naissance. De nombreux noms et événements y sont évoqués, permettant ainsi d'unir spirituellement le bébé à un personnage biblique.

Quelques notions

En hébreu, un nom n'est pas un simple agrégat de lettres. Au contraire, sa caractéristique essentielle s'y révèle. Le Midrach (La Genèse Raba 17,4) nous dit que le premier homme, Adam, a étudié l'essence de chaque créature et de là, en a tiré son nom. L'attribut de l'âne, par exemple, est de porter de lourds fardeaux. Aussi, en hébreu, est-il appelé 'hamor qui a la même racine que 'homer signifiant matérialisme. (En français, le mot "âne" n'indique rien sur la fonction remplie par cet animal)

Il est important de choisir un prénom qui aura un effet positif, puisque, chaque fois qu'il sera employé, la personne qui le porte se souviendra de sa signification. Si c'est Juda, il lui rappellera combien il doit témoigner de gratitude envers D’...

Esther, l'héroïne de Pourim, vient du mot "cacher (dissimuler)", Sa beauté était réputée, et c'est pourquoi elle fut désignée pour devenir reine, mais quel que fût son aspect extérieur, ses qualités intérieures étaient encore plus belles.

Un autre exemple est le nom populaire de "Ari", lion en hébreu. Dans la littérature juive, le lion est le symbole de l'énergie, de celui qui cherche l'occasion d'accomplir une mitsva et bondit aussitôt sur elle.
(Code de la loi juive, Ora'h 'Haïm I)

Bien sûr, il y a aussi de mauvais noms. Evitez "Nimrod” car il veut dire "rébellion". Dans les temps bibliques, le roi Nemrod jeta Abraham dans la fournaise ardente, marquant, de la sorte, sa révolte contre D’...

Encore quelques idées

Si vous n'habitez pas en Israël, c'est une bonne idée de choisir un prénom hébreu utilisé également en français comme David, Simon, Gabriel, Sarah, Rachel, Déborah. De cette façon, votre enfant n'aura pas seulement un nom hébreu mais l'utilisera aussi. Ce sera une barrière contre l'assimilation; le Midrach (Les Nombres Raba 20,21) raconte que les Juifs méritèrent la délivrance en Egypte, en partie, pour avoir conservé leurs noms juifs. Quand j'étais enfant, un des mes oncles m'appelait toujours par mon nom juif ("Shraga” signifie bougie), un rappel constant à maintenir mon identité juive.

Extrait de l'article du Rabbin Shraga Simmons
Traduction et Adaptation deClaude Krasetzki
article tiré du site Internet www. Lamed.fr,
Tout apprendre et comprendre,
c’est désormais possible.
Lamed.fr, c’est un accès en continu 24h/24
à toute la culture et la philosophie juive,
remis à jour chaque semaine, gratuitement


Retour page d'accueil


Reproduction totale ou partielle interdite Copyright © SA.RA.NE 1992-2018


bijouteries a Paris  salons de receptions a Paris  Disc-Jockeys DJ a Paris  orchestres mariage a Paris Chanteuse Gueststar a Paris  dragees confiseries a Paris  Salons de coiffure pour mariage a Paris  robes de mariage a Paris locations de voiture VIP et mariage a Paris  Photos et Video pour mariage a Paris  traiteurs cacher a Paris  robes de mariee a Paris Agence de voyages sur Israel  Costume mariage   Mais. d'hôtes Israël   Articles religieux   Location Chalet de luxe   Location Plasma-Laser  





Signez le Livre d'Or

Infos Légales